Confiance en soi : Poser son cadre, explorer ses limites

Je te retrouve aujourd’hui pour de nouvelles  astuces pour développer la confiance en soi.
Et tu peux commencer en téléchargeant ce livret pour t’initier à la pleine conscience et donc à l’écoute intérieure : https://bit.ly/2OEhktn

Je me trouve dans un nouveau lieu qui s’appelle Copper Branch. C’est un lieu vraiment super sympa qui a ouvert à Angers un resto végétarien et végétalien ; la carte est ouf, je t’invite vraiment à venir tester si tu ne connais pas et que tu es du coin !

par Anne du Plaisir d'Être Soi

Développer la cohésion intérieure

plaisirdetresoi-plaisir etre soi-poser son cadre-explorer ses limites-confiance en soi-cohesion interieure-people

J’avais envie d’axer cette nouvelle vidéo sur le thème de la confiance en soi et apprendre à poser son cadre et explorer ses limites ».

En effet, il y a beaucoup de personnes qui arrivent au cabinet qui ont des problèmes de cohésion, c’est-à-dire qu’elles n’agissent pas en fonction de ce qu’elles ressentent à l’intérieur d’elles-mêmes.

L’idée aujourd’hui, c’est d’appuyer un peu sur le fait que c’est vraiment primordial de s’écouter à l’intérieur de soi et d’agir en cohésion ; de développer cette force à l’intérieur de soi pour vraiment poser son cadre, explorer sa limite et agir en fonction.

Ça implique déjà de ressentir et de se mettre à l’écoute à l’intérieur de soi pour vraiment ressentir quand « c’est OK et que ça me convient » de « quand ça ne me convient pas ». Parce que si tu as du mal à écouter ça à l’intérieur de toi, ça va être difficile d’agir en cohésion avec toi-même.

Le but en premier lieu est donc d’explorer ce cadre. Et poser son cadre implique parfois de ne pas être forcément en accord avec la personne qu’on a en face de nous. C’est donc très important d’apprendre à développer cette force à l’intérieur de soi, même si on n’est pas en accord avec l’autre, de poser son autorité intérieure de ce qui nous convient et de ce qui ne nous convient pas.

Qu’importe ce que le monde va nous renvoyer, c’est vraiment hyper important de connecter ça à l’intérieur de soi et de se mettre en cohésion intérieure entre ce qu’on ressent et comment on agit.

L’importance d'apprendre à dire « Non »

plaisirdetresoi-plaisir etre soi-apprendre a dire non-confiance en soi-cosmopolitan-refuser-afterwork

Photo par Cosmopolitan

Et quelque part en explorant ça, en définissant ton cadre, tes limites et en l’exprimant, ça va t’amener à dire « Non ! » certaines fois. Et ce qu’on acquiert en apprenant vraiment à dire « Non », c’est à exprimer de vrais « Oui » !

Et ça pour moi, c’est vraiment une richesse intérieure hyper importante parce que quand on arrive à poser ce « Non », on arrive à avoir de vrais « Oui ».

On ne dit plus « Oui » alors qu’on pense « Non » en fait !

Je t’invite vraiment à tester, parce que tu vas voir ce que ça engendre en face ; ça peut vraiment générer une forme de « fascination » où l’autre t’envie parce que justement, tu arrives à dire « Non » quand ça ne te convient pas, en dehors des conventions sociales.

On a un cadre sociétal OK, mais il peut ne pas convenir à tous. Bon ! Là, je ne te parle pas non plus d’aller démonter des flics juste parce que tu n’es pas d’accord ! Mais simplement de vérifier à l’intérieur de toi si tu es en cohésion, si tu es capable de t’écouter et de savoir exactement ce dont tu as envie.

Est-ce que tu as envie d’aller à cette soirée ou à cette conférence ?
Est-ce qu’à l’intérieur de toi il y a vraiment quelque chose qui vibre et qui s’allume, et oui tu as envie d’y aller ?

Ou au contraire, il y a quelque chose qui n’est pas clair à l’intérieur de toi et en fait tu n’as pas envie d’y aller, mais tu n’arrives juste pas à le dire ?

Définir ton cadre et tes limites

plaisirdetresoi-plaisir etre soi-apprendre a dire non-poser ses limites-private

L’idée est vraiment d’acquérir cette force intérieure et cette confiance en toi pour apprendre à poser ton cadre, à définir ta limite.

C’est un long chemin qu’il faut commencer par la première marche la plus accessible pour toi aujourd’hui, et au fur et à mesure, repousser cette limite pour acquérir de plus en plus de confiance en toi, de confiance dans ton ressenti, de confiance dans ta voie, ton chemin.

Parce qu’on se donne le chemin mais la plupart du temps, on n’écoute pas ce chemin ! On entend mais on ne veut pas voir. Alors, j’aimerais t’amener à prendre plus confiance en toi et à vraiment t’écouter de plus en plus.

Et au-delà de s’écouter car c’est la première étape, d’agir en corrélation avec ce que tu ressens à l’intérieur de toi.

En général, c’est là où ça se corse.

Écouter à l’intérieur de son corps, ça peut être assez accessible. Par contre agir ensuite en cohésion avec ce qu’on ressent alors là, c’est encore autre chose…

Si tu sens que tu en as besoin, tu peux vraiment faire appel à des gens autour de toi pour travailler cette confiance et avancer petit à petit. Bien sûr que parfois sur notre propre chemin, on n’y voit pas clair.

Mais quand on en ressent le besoin il faut se faire aider.

Poser son cadre, poser et explorer sa limite, c’est hyper important. Et en plus ça va t’aider dans tout ce qui est connexion à l’intuition, à la créativité. La créativité par exemple, c’est vraiment quelque chose qui s’explore et qui s’exprime à l’intérieur d’un cadre ; et c’est parce qu’on pose des limites qu’on peut grandir.

C’est très paradoxal et en même temps c’est très intéressant. L’idée est donc de travailler de soi avec soi, puis de soi avec l’autre, pour pouvoir justement établir, ressentir ce cadre et enfin l’explorer aux yeux du monde en le posant au fur et à mesure.

Dans le passé, j’étais vraiment dans cette dynamique de dire « Oui » alors que je pensais « Non » !

Quand on est une femme par exemple, il y a vraiment un domaine où on peut dire « Oui » alors qu’on pense « Non », et que le corps nous dit « Non », c’est la sexualité. Ça doit aussi arriver aux hommes, mais comme je suis une femme, je l’ai plus exploré de ce côté-là… On a été formatés comme ça depuis super longtemps, sur cette idée de faire alors il n’y a pas de vibrations à l’intérieur de soi.

C’est vraiment un travail très intéressant d’avoir cette écoute et de poser ton besoin face avec l’autre. Et quand c’est trop pour toi ou quand ce n’est pas assez, quand ça te convient, quand ça ne te convient pas, d’avancer comme ça petit à petit dans cette confiance en toi, de tes propres limites.

Et tout ça, ça bouge. On bouge tout le temps, on évolue tout le temps, donc notre cadre évolue, nos limites aussi évoluent. On les repousse aussi au fur et à mesure du développement personnel, parce qu’on sort de notre zone de confort. L’idée c’est vraiment d’y aller avec douceur, à ta vitesse.

Mise en pratique

Ce que tu dois faire aujourd’hui : poser ton cadre, explorer ta propre limite et ne pas hésiter pas à t’ouvrir sur l’extérieur et à exprimer ta limite.

Pense à partager cet article pour nourrir les gens autour de toi, dans ton réseau.

Je te souhaite une très belle journée dans le plaisir, le plaisir d’être toi à chaque instant, quels que soient ton cadre et ta limite !

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Fermer le menu