Plaisir d'être Soi Le Blog

Par la connaissance, tu t'élèveras !

Accueillir les énergies de novembre : Samhain

Cet article fait partie d’une série de 8 articles consacrés à ton harmonisation avec les grands cycles naturels de la vie. T’harmoniser avec ces cycles te permettra de prendre du recul par rapport aux différentes phases de la vie et de mieux vivre chaque période de l’année te rendant compte que ce que tu vis est en corrélation avec les énergies en place.

Cette série d’articles propose donc un voyage au cœur des 8 fêtes du calendrier celtique comprenant les 4 fêtes principales et les 4 mouvements célestes des solstices et des équinoxes.

Chaque fête met en avant des axes fondamentaux permettant de te synchroniser avec les rythmes naturels de la vie.

Les différents contenus proposés dans cette série d’articles sont tous issus de l’enseignement du Cycle Celtique que j’ai proposé durant 4 années consécutives.

Aujourd’hui, je t’offre la possibilité d’y accéder gratuitement afin de pouvoir vivre les transformations proposées par la tradition celtique.

Pour chaque période, tu pourras télécharger gratuitement les méditations d’ouverture ainsi que les rêves éveillés te permettant d’accueillir plus facilement les énergies rattachées à chaque période.

1.Samhain – Invocation des énergies de la période

Pour commencer, voici le texte d’invocation des énergies de la période de Samhain.

« Pendant ces jours, hors du temps, le voile entre les mondes est plus fin et nous honorons les esprits de nos ancêtres. En cette sainte nuit de Samhain, nous les accueillons avec amour, car ils sont capables de nous rendre visite et nous sommes capables de parler avec eux. En cette sainte nuit, nous sommes libres de voyager dans le temps, passé ou futur – pour voir nos vies passées et trouver les rêves qui deviendront nos destinées.

À Samhain, nous cherchons à nous comprendre nous-même et à comprendre nos voyages spirituels tandis que nous entrons dans le temps du rêve. Nous laissons disparaître nos anciens schémas de vie devenus obsolètes et au beau milieu des royaumes des esprits où ces schémas n’existent plus, nous cherchons un rêve, car toute vie nouvelle commence d’abord par un rêve. »

Les axes de la période sont :

  • Mort
  • Transformation
  • Nuit

2. Samhain : Origines de la fête

Pour les celtes, l’année est composée de deux saisons : la saison sombre et la saison claire.

Samhain est la première des quatre fêtes principales du calendrier celtique et célèbre le début de la saison « sombre » de l’année celtique. Cette saison sombre s’étend jusqu’à la fête de Beltaine (fin avril, début mai).

Il s’agit d’une fête de transition, de passage d’une année à l’autre et d’ouverture vers l’Autre Monde. Les druides ont fait de la nuit de Samhain, où le monde des vivants et des morts se côtoie, où toutes les énergies du monde s’entremêlent, une nuit magique.

Les rituels sont renforcés et, du coucher du soleil à minuit, tout ce qui est magique et ésotérique est amplifié.

Et c’est la veille de la nuit de Samhain qu’avait lieu la cérémonie de la renaissance du feu.

Les propriétaires des maisons éteignaient les feux de l’âtre avant de se rassembler à la nuit tombante sur la place où les druides procédaient à l’allumage d’un nouveau feu sacré en frottant quelques bois secs du chêne sacré.

Puis chaque maître de maison repartait avec quelques braises tirées du nouveau feu sacré pour rallumer un nouveau feu dans l’âtre de leur maison qui devait durer jusqu’à la prochaine fête de Samhain et protéger ainsi le foyer tout au long de l’année.

Et c’est par cette célébration de la renaissance du feu que Samhain nous invite à percevoir notre feu intérieur renaissant.

3.Samhain : nouvel an celtique

Samhain symbolise la mort et la renaissance. Sa traduction littérale est : « fin de l’été »


Cette fête dure en elle-même une semaine pleine, trois jours avant et trois jours après.

Pour les celtes, cette période est entre parenthèses dans l’année : elle n’appartient ni à celle qui s’achève ni à celle qui commence : c’est une durée autonome ; hors du temps, un « intervalle de non temps » qui permet aux vivants de rencontrer les défunts.

Cette période permet aux défunts, non réincarnés, de passer dans le monde des vivants pour y retrouver les lieux et personnes qui leur sont chers.

La crainte de la fin, en apparence, suscite la prise de conscience de la dualité de la vie.

L’orientation de notre vie dépendant de la conception que nous nous faisons de la mort et de l’acceptation consciente d’une des grandes Loi de la vie : tout ce qui naît est appelé à mourir.

Samhain nous renseigne au sujet de notre Ombre : les peurs, les aveuglements, la négativité et les questions non résolues, quant à nous-même et à la vie en général.

Ces ombres doivent être reconnues, acceptées, récupérées avant que nous atteignions notre totalité.

Une grande partie du pouvoir de la spiritualité celtique réside dans cette volonté d’embrasser notre côté sombre plutôt que de mettre son insistance à nous faire tourner vers la lumière.

La déesse Sombre des celtes nous fait descendre, pour nous mettre face à notre obscurité cachée, car, comme Carl Gustav Jung l’a dit : « On ne devient pas illuminé par d’imaginaires figures de lumière, mais en rendant consciente l’obscurité. »

Si nous ne pouvons faire face à notre négativité, nous ne sommes pas prêts à aller plus avant sur le chemin spirituel. Si nous pouvons rencontrer l’Ombre avec équanimité, son apparence terrible se dissout et nous sommes initiés à de profondes vérités et réalités.

Samhain nous invite à l’introspection, au regard sur nous-même.

Elle invite à contacter notre nuit intérieure, ces parts de nous que nous ne voulons pas voir ou n’acceptons pas. Ces parts de nous qui sont dans l’ombre. Ces ombres obscures par opposition à nos ombres lumineuses qui nous hantent sans que nous nous en rendions compte, trop habitués à vivre avec elles.

Samhain nous fait ainsi ressentir la réalité et la consistance de la Nuit (notre nuit intérieure).

Elle est aussi la meilleure période pour transmuter ce qui nous entrave, nous limite : fonctionnements de vie, mauvaises habitudes, croyances limitantes… Libre à chacun d’identifier ce que cela signifie pour lui et ce qu’il souhaite transformer.

À Samhain, nous apprenons par la séparation et nous laissons mourir ce qui n’est plus utile dans nos vies, ce qui ne nous convient plus.

En faisant cela, nous nous alignons sur le cycle cosmique de la mort et de la renaissance.

4.Samhain : Mantra de la période

Du silence obscur viennent les chuchotements des nouveaux commencements et l’activation de la graine sous le sol.

Dans l’hindouisme et le bouddhisme, les mantras sont des syllabes ou phrases sacrées dotées d’un pouvoir spirituel. La pratique du mantra s’est développée dans un sens plus large au développement personnel et spirituel permettant ainsi de créer de nouveaux chemins neuronaux.

Nom et forme sont deux faces d’une même pièce. Nous ne pouvons pas avoir l’un sans l’autre. Lorsque tu répètes un nom, la forme vient à l’esprit. Bien que tu ne puisses pas connaître consciemment la forme liée à certain mantra, un mode de pensée spécifique est crée dans ton esprit.

Le son, constitué de vibrations, est de l’énergie et par la répétition d’un mantra, tu peux accéder à un plan de conscience supérieur et ainsi pouvoir incarner et expérimenter les caractéristiques de celui-ci.

Renforcés et propulsés par la méditation, ils passent du niveau verbal, à travers les états mentaux, à l’énergie de la pensée pure.

Lorsque tu démarres la répétition d’un mantra, cela crée un motif particulier dans ta pensée. C’est alors que l’énergie se manifeste.

5. Samhain : les pratiques de la période

  • Lister vos ombres et méditer dessus
  • Liste de résolutions et de choses à accomplir pour cette nouvelle année.
  • Samhain est le temps venu pour établir une liste de résolutions ou de choses à accomplir pour la nouvelle année, dans votre boîte à vœux, que vous ressortirez au Samhain suivant, pour voir si vous avez tout atteint, les refaire et brûler les précédents.
  • mise en place de votre boîte à bonheur qui pourra vous servir aussi de boîte pour vos vœux.

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

© 2022 Plaisir d'être Soi Le Blog

Thème par Anders Norén

Pin It on Pinterest