Plaisir d'être Soi Le Blog

Par la connaissance, tu t'élèveras !

Il n’y a rien à changer

piliers-pleine-conscience-intention-acceptation-instant-present-moment-contrainte-obligation

Un des écueils du travail sur soi est que certaines fois nous tombons dans un excès de vouloir changer les choses. Un des piliers de la Pleine Conscience est de pratiquer l’art du non-effort.
Pour t’aider dans cette dynamique je t’OFFRE ce livret de pleine conscience :    https://bit.ly/2OEhktn 

Une dynamique du changement

Très souvent, dans le développement personnel, on entre dans une dynamique de vouloir tout changer super vite et on y entre souvent de manière excessive.

Mais l’un des piliers fondamentaux de la pleine conscience est l’art du non-effort. C’est-à-dire qu’une fois qu’on a posé son intention, son but, l’idée est vraiment de lâcher prise. C’est important pour se réinscrire dans l’instant présent puisqu’au moment où on pose son intention, on est dans une dynamique et tourné vers le futur. Et l’idée, une fois que ceci est posé à l’intérieur, c’est de revenir  de soi à soi-même, à sa présence et à l’instant présent. Revenir à l’instant et mettre son énergie sur le fait de bien vivre ce moment présent.

Aller vers l’acceptation de soi

Du coup, qu’est-ce qui m’empêche aujourd’hui de bien vivre ce moment présent ? Et d’entrer au-delà de juste « bien vivre », en acceptant profondément qui on est aujourd’hui ? C’est là où ça se corse parce que souvent, quand on est dans cette dynamique de vouloir changer quelque chose, c’est que ça ne nous convient pas.

Je t’invite donc à faire ce chemin de vraiment accepter qui tu es dans l’instant, accepter tes forces et tes faiblesses, accepter tes limites, accepter ce que tu vas qualifier de défaut, et faire ce travail en profondeur pour accepter cette part de toi à l’intérieur de toi, accepter cette personne que tu es aujourd’hui.

Aujourd’hui, tu es la meilleure configuration possible pour aller à l’étape d’après en ce qui concerne ton évolution. Ce n’est pas toujours facile à entendre. En fonction des chemins de vie, ça peut même être très compliqué, je le conçois tout à fait. Mais l’idée c’est d’avancer vers cette acceptation de qui on est dans l’instant. Plus on résiste, plus on renforce le système. Plus on résiste à quelque chose à l’intérieur de nous, plus ça devient fort, plus notre esprit va faire un focus dessus, et ça sera de pire en pire.

Passer de la contrainte à l’envie pour évoluer

Il faut donc entrer dans cette acceptation. Et au fur et à mesure, plus tu vas accepter qui tu es aujourd’hui, plus l’intention que tu as posée au départ va prendre vie à l’intérieur de toi. Ça va vraiment émerger du soi et c’est vraiment quelque chose de très différent, en ce sens qu’on va passer d’une dynamique « Il faut que, Je dois » à « J’ai envie de ».

C’est très différent et ce « J’ai envie de » va être moteur de l’action, alors qu’avec le « Il faut », on vient bloquer l’énergie de vie, l’énergie de passage à l’action. L’idée, c’est vraiment d’avoir une envie et que cette envie émerge de l’intérieur de nous. On va rechercher ce double rapport entre « Je pose une intention pour mon futur et je la nourris » et « Je fais ce travail de revenir à l’instant, de revenir à une profonde acceptation de qui je suis aujourd’hui ». Comme je le disais, c’est là où ça peut se corser et on peut avoir besoin d’aide.

Tu peux déjà travailler avec des petites phrases toutes simples. Je t’en ai mis quelques-unes de côté.

  • « J’accepte mon corps » pour ceux qui ont un rapport problématique au corps.
  • « J’accepte où j’en suis aujourd’hui, j’accepte qui je suis aujourd’hui, à cet instant ».
  • « Ce que je vis est la meilleure configuration possible pour mon évolution ». C’est-à-dire que je suis exactement au bon endroit pour mon évolution et pour mon futur moi. C’est la meilleure configuration, c’est aujourd’hui.

On va en prendre conscience et travailler à l’intérieur de soi sur « Je suis la meilleure version de moi-même aujourd’hui », pour pouvoir aller vers une version de moi-même encore meilleure dans le futur. Mais toujours accepter qu’aujourd’hui, on est dans la meilleure configuration.

Je te souhaite une très belle journée et je te retrouve la semaine prochaine. Je serai en vacances en Suisse, donc peut-être que j’aurai un super spot, ou peut-être que ce sera décalé parce que je n’aurai pas le wifi.

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

© 2021 Plaisir d'être Soi Le Blog

Thème par Anders Norén

Pin It on Pinterest